Imprimer cette page

Note IHPC 2012 Juillet

Le niveau général des prix à la consommation, mesuré par l’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC), est en hausse de 0,4% en juillet 2012 par rapport à son niveau du mois de juin 2012. 

En glissement annuel (juillet 2012 par rapport à juillet 2011), le taux d’inflation est ressorti à +0,6%  contre -0,1% en juin 2012.

En moyenne annuelle, le taux d’inflation s’est établi à +1,4% en juillet 2012. Il se situe ainsi en dessous de la norme communautaire fixée à 3% maximum par la Commission de l’UEMOA dans le cadre du suivi des critères de convergence.
 
Les prix des céréales non transformées sont ressortis en hausse de 13,6% en juillet 2012 par rapport à la même période de l’année dernière.

 
La hausse du niveau général des prix en juillet 2012 par rapport au mois de juin 2012 est imputable au renchérissement des produits composant les fonctions : « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (+1,0%) et « Santé » (+0,5%).

Toutefois, cette hausse du niveau général des prix a été atténuée par la baisse des prix des produits composant les fonctions :                                   « Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants »          (-1,4%) et « Logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles » (-0,1%).

Pour la fonction « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées », les produits concernés par la hausse des prix sont les suivants : les autres fruits frais (+24,1%), les agrumes (+9,4%), les fruits secs et noix (+4,0%), les viandes (+3,5%), les œufs (+3,5%), les poissons frais (+2,9%), les farines, semoules et gruaux (+2,5%), les conserves de poissons (+2,3%), les pâtisseries, gâteaux, biscuits et viennoiseries (+1,6%), le groupe de produits confiture, miel, chocolat et confiserie (+1,2%), les condiments (+1,0%), les céréales non transformées (+0,5%), le lait (+0,4%), le beurre et margarine (+0,3%), le sucre (+0,3%) et les huiles (+0,2%).

S’agissant des autres fonctions ayant contribué à la hausse du niveau général des prix, les produits suivants ont été concernés : les médicaments traditionnels (+7,0%), les autres produits pharmaceutiques non médicaux (+1,0%) et les produits pour soins corporels (+0,5%).

Quant aux fonctions qui ont atténué la hausse du niveau général des prix, l’on note la baisse des prix des produits suivants : le bois de chauffe (-6,9%) et les tabacs (-1,8%).
       
Les prix des céréales non transformées sont  ressortis en hausse globale de 0,5% en juillet 2012 par rapport au mois précédent. Cet accroissement est en liaison avec le renchérissement des sacs de 100 kg de mil (+4,3%), de maïs (+2,3%), de sorgho (+2,0%) et le sac de 50 kg de riz (+0,2%).

Ainsi, les prix de ces produits sont passés de 28.278 FCFA, 22.583 FCFA, 22.431 FCFA et      22.548 FCFA en juin 2012 à 29.500 FCFA,         23.111 FCFA, 22.883 FCFA  et 22.595 FCFA en juillet 2012, respectivement pour le mil, le maïs, le sorgho et le riz.

     Enfin, pour les produits pétroliers à la pompe, les prix sont restés stables en juillet 2012. Ils sont ainsi ressortis à 579 FCFA pour le litre d’essence super 91 sans plomb, à 577 FCFA pour le litre de gaz oil, à 649 FCFA pour le litre d’essence mélange et à 496 FCFA pour celui du pétrole lampant.






La Direction Générale

Évaluer cet élément
(0 Votes)