Imprimer cette page

Note IHPC Février 2016

EVOLUTION DES PRIX A LA CONSOMMATION A NIAMEY EN FEVRIER 2016

Le niveau général des prix à la consommation, mesuré par l’Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC), est en baisse de 2,0% en février 2016 par rapport à son niveau du mois de janvier 2016.  

En glissement annuel (février 2016 par rapport à février 2015), le taux d’inflation est ressorti à +0,1%.

En moyenne annuelle, le taux d’inflation s’est établi à +1,1% en février 2016. Il se situe ainsi largement en dessous de la norme communautaire fixée à 3% maximum par la Commission de l’UEMOA dans le cadre du suivi des critères de convergence.
 
Le niveau des prix des céréales non transformées est ressorti en hausse de 0,9% en février 2016 par rapport à la même période de l’année dernière.

La baisse du niveau général des prix en février 2016, par rapport au mois de janvier 2016, est occasionnée par un repli des prix des produits composant les fonctions : « Produits alimentaires et boissons non alcoolisées » (-4,5%), « Boissons alcoolisées, tabacs et stupéfiants » (-0,5%), « Articles d’habillement et chaussures » (-0,3%), « Santé »        (-0,1%), « Communications » (-0,7%) et « Loisirs et culture » (-0,1%).

Toutefois, cette baisse du niveau général des prix a été atténuée par la hausse des prix de certains produits composant les fonctions : « Logement, eau, électricité, gaz et autres combustibles » (+0,3%) et « Meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » (+0,3%).S’agissant particulièrement de la fonction «Produits alimentaires et boissons non alcoolisées», la baisse des prix est essentiellement induite par les produits suivants : les légumes frais en fruit ou racine     (-41,6%), les légumes frais en feuille (-33,1%), les tubercules et plantain (-15,0%), les autres fruits frais (-6,7%), les condiments (-5,9%), les autres matières grasses (-5,6%), les pâtisseries, gâteaux, biscuits et viennoiseries (-4,2%), les pains (-2,8%), les viandes de mouton ou de chèvre (-2,3%), les poissons frais (-1,6%), le beurre et margarine (-1,4%), les légumes secs et oléagineux (-1,4%), les viandes de bœuf (-1,2%), la volaille (-1,2%), la charcuterie et conserves, autres viandes et préparations à base de viande (-1,2%), les autres produits à base de tubercules et de plantain (-1,2%), les fruits secs et noix (-1,0%) et les céréales non transformées (-0,5%). Pour les fonctions qui ont atténué la baisse du niveau général des prix, l’on note les prix des produits suivants : les combustibles solides et autres, notamment le bois de chauffe vendu au tas (+23,9%), les articles de ménage en textile (+2,7%), les petits appareils électroménagers ou ménagers et réparations (+0,2%) et les articles de ménage non durables (+0,2%).

Concernant les céréales non transformées, la baisse globale de 0,5% de leurs prix en février 2016 par rapport à leur niveau du mois précédent est le résultat d’un repli des prix des sacs de 100 kg de mil (-1,8%) et de sorgho (-0,2%). Ainsi, les prix de ces produits sont passés respectivement de   18.944 FCFA et 19.792 FCFA en janvier 2016 à 18.597 FCFA et 19.750 FCFA en février 2016.
     
Enfin, pour les produits pétroliers à la pompe, les prix sont restés inchangés en février 2016. Ils sont ainsi ressortis à 540 FCFA pour le litre d’essence super 91 sans plomb, à 538 FCFA pour le litre de gaz oil, à 649 FCFA pour le litre d’essence mélange et à 496 FCFA pour celui du pétrole lampant.
                                                                                                                                                                                   La Direction Générale

Télécharger la note technique Ihpc_Fev_2016

         

Évaluer cet élément
(0 Votes)